Don't Panic | Les résultats de la Worldcup du 25/10/2014

STAY CONNECTED, FOLLOW CODINGAME NOW


Don't Panic était notre dernière WorldCup de l'année. L'objectif du challenge était d'extirper Marvin et ses clones du Générateur d'Improbabilité Infinie pour lui épargner une fin tragique...



PODIUM & CLASSEMENT


Don't Panic a rassemblé 1880 participants, parmi lesquels 1023 sont allés jusqu'au bout du contest.

La moyenne des scores pour ce challenge est de 52%. La durée moyenne pour terminer l'épreuve a été de 2:57:24.

Le ranking et le leaderboard sont par ici.

Akulen (C++, France,), termine premier en 01:39:43. Shef (C++, Ukraine) termine en 01:40:07) et shilov (Java, Russie) remporte la 3e place en 01:47:08. Félicitations à tous les 3 !

Dans le Top 10 : France (4 CodinGamers : Akulen, MockingHawk, Cygin, NewboO), Russia (2 CG : shilov and enot), Ukraine (1 CG : Shef), Japan (1 CG : nodchip), Norway (1 CG : Yngvi), Brazil (1 CG : Mars).



LES JEUX

 


Jeu 1 :

Pour passer les 5 premiers jeux de tests, il fallait bloquer un clone juste avant qu'il n'explose sur un bord. Pour les 2 derniers jeux de tests, il fallait anticiper le fait qu'il mourrait au bout de l'étage, et le bloquer tout de suite à la sortie de l'ascenseur. On était ici face à un algorithme glouton (greedy).

Stats : 64% des finishers ont réussi cet exercice à 100% (score moyen  pour cet exercice : 70%)

Jeu 2 :

Ici, une difficulté se rajoutait : le fait de pouvoir poser des ascenseurs. Pour les 5 premiers jeux de tests (sur 10) on pouvait faire un algorithme glouton comme pour le 1er exercice, qui consistait à dire que lorsqu'il n'y a pas d'ascenseur à un étage, on en crée un tout de suite.

Les 2 derniers jeux de tests étaient beaucoup plus complexes : la limite en nombre de tours, de clones et d'ascenseurs qu'on pouvait poser avait de l'importance. Dès le test 6, il fallait prendre en compte que lorsqu'un clone était bloqué, on "perdait" 3 tours.

Pour les 4 derniers jeux de tests, il y avait plusieurs possibilités d'algo : le plus court chemin (path finding), backtracking, avec ou sans graphes. Pour pouvoir passer les jeux de tests dans les temps impartis, il fallait limiter l'exploration avec des conditions d'arrêt strictes et un choix judicieux des états possibles.
  • Exemple 1 : il est nécessaire de ne poser qu'une seule échelle par étage. La liste des positions pour lesquelles il est intéressant d'en poser une est limitée.
  • Exemple 2 : il est nécessaire de ne stocker qu'une seule position par étage, sachant qu'on ne peut pas avoir d'impact sur la transition entre étages une fois la décision prise.
Cette liste n'est pas exhaustive, on peut avoir d'autres idées, le principal étant de respecter la contrainte de temps...

 Stats : 2% des finishers ont eu 100% à l'exercice 2 (score moyen pour cet exercice : 34%)



POPULARITÉ DES LANGAGES


Pour cette édition, on avait secrètement espéré un miracle, et voir que Haskell arrivait en tête, mais non, pas cette fois ;-)


SCORE MOYEN PAR LANGAGE

 


Go prend la tête du classement par score, Scala remonte de 3 places. Et grosse surprise, Pascal et Objective-C font leur entrée dans le top 5 !




LA PLANÈTE CODINGAME

 

 

LE 8 NOVEMBRE, REJOIGNEZ PLATINUM RIFT :

 
Platinum Rift Multiplayer Battle

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire